Va Chercher Bonheur...

... Au Brésil ou en Belgique

25 septembre 2006

Les langues, les moutons et les horaires de travail

Belgique : petit pays, plusieurs langues, une capitale (Bruxelles), de la campagne, et pleins d'histoires (belges).

Comme je l'annonçais plus bas, je me suis exporté en Belgique quelques mois. Et quelle ne fut pas surprise le premier jour de voir qu'à 16H30 je devenais le seul être vivant de l'open space...

Je me suis longtemps demandé pourquoi tout le monde arrivait le matin entre 7 et 8 heures et repartait tout aussi tôt le soir. Et un beau jour pluvieux, alors que j'avais complètement écarté de mon esprit l'idée de pouvoir un jour résoudre cette énigme, un chauffeur de taxi m'a apporté la lumière !

En Belgique, les flamands ne veulent pas vivre à Bruxelles parce que c'est une zone francophone. Et les francophones ne veulent pas non plus vivre à Bruxelles, parce que c'est une zone mixte et que finalement la wallonie est tout de même beaucoup plus hospitalière. Du coup, Bruxelles est le contraire d'une ville dortoir, c'est une ville où les gens viennent travailler mais ou personne ne vit. Et il sembleraient que les gens veuillent vivre le plus loin possible de la ville.

Mais forcément, comme le boulot est à Bruxelles (comme à Paris en France), ils se tapent tous le trajet tous les matins. Et comme un mouton fait toujours la même chose qu'un autre mouton, tout ce petit monde se retrouve coincé dans les embouteillages du matin (ils appellent ça des files, j'aurai dit des queuleuleu moi mais bon). Et comme il y a toujours des moutons plus malins que les autres moutons, certains se sont dit "oui, mais si on venait plus tôt pour doubler tout ces autres connards !!". Pas con ! Sauf qu'un mouton restant tout de même un mouton, ils se lèvent tous à 5 heures du mat' pour se taper 1 heure de bouchon et arriver au boulot à 7h. En plus, pas de bol, la législation locale favorise fiscalement les voitures de fonction, ce qui augmente encore le nombre de grosses boites de métal qui prennent de la place et envoie de par le ciel leurs délicates effluves carbonique. De toutes façons les belges semblent nouer un attachement très particulier à leur carrosse, donc rares sont ceux qui se  disent qu'ils pourraient prendre les transports en commun.

Alors que moi, tel le parisien standard chevauchant son fidèle métro, j'habite en centre-ville, je me lève pépère à 8h et je suis au travail à 9h30, frais, dispo et les veines pleines de caféine. Bon après c'est vrai qu'on peut toujours discuter sur pleins de sujets : est-ce qu'il vaut mieux vivre en ville ou en campagne ? Vaut-il mieux être un lève-tôt ou un couche-tard ? T'es plutôt voiture ou métro ? Slip ou caleçon ? Est-ce que les gencives des porcs sont meilleures que leurs travers ? Mais tout ça ne me rendra pas la compagnie qui m'a manqué de 16H30  à tard le soir...

Posté par Julien à 00:13 - Commentaires [4] - [#]

Commentaires

    Merci

    Des queuleuleus... tu m'as bien fait rire !

    Posté par Luce, le 25 septembre 2006 à 22:22
  • Métro Bulot Dodo

    Finalement c’est partout pareil !!!
    Moi, j’hésite toujours en 1h25 de tchou-tchou et 7 minutes de voitures pour aller bosser !
    Et quand à nos amis les motards, je n’en parle même pas

    Posté par BenJ, le 26 septembre 2006 à 11:26
  • Boxer. Sans hésitation.

    Posté par Margouillah, le 26 septembre 2006 à 21:40
  • Hey !!

    Benji -> Bin oui mais toi forcément t'es dans un cas où le choix est vite fait. C'est pas une heure de files ou une heure de tchou tchou. Tu ferais quoi si tu étais face à ce choix ?

    Margou -> Tout le monde le sait !

    Posté par Julien, le 26 septembre 2006 à 23:28

Poster un commentaire